Voici les différentes adresses que nous privilégions pour faire les courses, en espérant qu'elles puissent servir à d'autres !

La ferme de Locria, Mégrit : Raphaël et Nassima sont éleveurs de vaches laitières et de chèvres. Il s'agit d'une ferme en agriculture biologique. Tous les produits sont transformés sur place. Vous pourrez y trouver entre autres : lait cru (entier, 1/2 écrémé, écrémé), lait ribot, beurre 1/2 sel et doux, de la crème fraiche fermentée, du fromage blanc, des yaourts (nature, vanille, fruits, chèvres), du riz au lait (nature ou épices douces). Et coté fromage, il y a en aussi pour tous les goûts : fromage frais 1/2 sel, ail et fines herbes, st Maurice, tomme, fromage de chèvre frais nature, poivre ou ail et fines herbes, fromage cendré, pyramide cendrée.

La première fois que nous y sommes allés, Nassima, toujours très accueillante et souriante, nous a fait visiter l'exploitation. Depuis, nous nous y rendons toutes les semaines (Mégrit se situe dans village à côté du notre donc peu de route) pour le lait entier, le beurre, le fromage et la crème. Côté ZD, ils acceptent de nous verser le lait dans nos bouteilles en verres que nous réutilisons à chaque fois, et de disposer les différents fromages et beurres dans nos boîtes en verre. Bref, c'est un vrai plaisir que d'aller chercher nos produits, nous pouvons échanger, discuter, retrouver le contact humain disparu des grandes surfaces !

Le "magasin" est ouvert le vendredi de 17h30 à 19h et le samedi matin dès 10h. Cependant, nous pouvons demander à venir un autre jour en les prévenant par téléphone si nous sommes absents le week-end. Nassima et Raphaël sont très arrangeants ! Ils sont également désireux de partager et de faire découvrir leurs produits : il n'est pas rare que nous rentrions avec un morceau de fromage offert, ou encore un yaourt un peu moins réussi par les stagiaires. De même, nous avons profité d'avoir nos neveux pendant les vacances pour aller assister à la traite des chèvres. Au final, nous avons passé près de deux heures dans la ferme, les enfants ont également pu voir les veaux, la traite des vaches et ont profité de moments câlins avec les petites chèvres. 

20952129_10213078566506253_1226670008_o

 

Vous pourrez retrouver leurs produits directement à la ferme, mais également sur les marchés locaux ou encore dans des regroupements de producteurs.

Retrouvez leur page ici !

La Biocoop Elément Terre, Lanvallay : il existe trois magasins "bio" à Dinan/Lanvallay. Après avoir testé les trois, nous avons retenu la biocoop. En effet, La Coop Bio n'est pas très réceptive à l'esprit ZD et les produits présentés ne nous ont pas "attirés". Le troisième magasin n'est pas une chaîne, il s'agit de Din'en Bio. Le choix est moins large qu'à la Biocoop et les produits souvent plus chers.

Element Terre n'est pas le magasin le plus proche de notre domicile mais je passe devant pour rentrer du boulot. Il n'y a que pendant les vacances que cela nous fait faire un peu de route, mais nous profitons du trajet pour d'autres choses. Ils organisent régulièrement des évènements, par exemple découverte de thés, découverte du fonctionnement du Zéro Déchet, etc... Les vendeurs et vendeuses sont accueillants, souriants et toujours diponibles. Monsieur voudrait ajouter, le magasin est calme !

Nous y achetons l'épicerie sèche en vrac (pâtes, café, céréales, ...), quelques fruits si nous n'avons pas le choix, un ou deux fromages pour varier de ceux de la ferme et, de temps en temps, ce qui est nécessaire à la fabrication des produits ménagers/d'hygiène (bicarbonate de soude, pains de savon, huile végétale, ...).

Privilégier les produits estampillés d'une étiquette "Local" permet d'accumuler des points de fidélité. Ensuite, 150 points ouvrent à une réduction de 4,50€. Nous achetons le vrac avec les sacs en tissu évoqués ici, et le fromage dans les boîtes en verre.

 

DSCF8430

 

Retrouvez leur site ici !

Les paniers de la Rosette : nous vous en avions déjà parlé ici lorsque nous vous racontions nous démarches pour évoluer vers le ZD et le local. Nous continuons à nous fournir en légumes lorsque le jardin de suffit pas et en jus de pommes. Cela n'est pas systématique chaque semaine. Nous récupérons les commandes le vendredi soir donc nous faisons d'une pierre deux coups avec la ferme de Locria (notre lieu de retrait du panier est situé dans notre village).

Côté ZD, nous ramenons les bouteilles de jus de fruits, nous laissons les sacs s'il y en a.

Retrouvez leur site ici !

La boucherie-charcuterie Pierrick Adam, Plélan-le-Petit : lorsque nous aurons un congélateur, nous pourrons acheter directement à un producteur une quantité de viande. En attendant, nous avons cette boucherie, sur le chemin du travail, dans un village à côté du notre. Le boucher et sa femme y sont accueillants et ont compris et accepté notre démarche ZD. Ils nous servent jambon, escalopes et autres produits dans nos boîtes en verre. 

Retrouvez leur blog ici !

Les Halles de Dahoüet, Pléneuf-Val-André : ce lieu a ouvert il y a quelques mois au printemps 2017, grâce à un financement participatif. Nous l'avons découvert tout à fait par hasard en allant nous promener en bord de mer. Sous ce hangard se cachent de multiples surprises : épicerie, vrac, fruits et légumes (issus de l'agriculture biologique), salon de thé, petits créateurs (artisanat) locaux, produits de beauté, etc... C'est à la fois calme et plein de vie, vous pouvez vous poser sur une des tables en bois avec un bon thé et jouer à un jeu de société. 

Nous y avons trouvé trois éléments en vrac qu'il nous manquait : les épices, l'huile d'olive (système de consigne pour la bouteille, nous ne sommes même pas obligés de la laver pour la ramener) et un choix varié de tisanes et thés (certes nous réalisons des tisanes avec certaines plantes du jardin mais cela permet de varier). Ce ne sont pas des éléments que nous achetons toutes les semaines, ni même tous les mois. Et comme nous allons assez souvent nous promener au bord de la mer, nous pourrons faire le plein !

Retrouvez leur page ici !

18402598_501158710225567_7688356278428389083_n

 Résumons : nous avons l'épicerie, la crèmerie, la viande et une partie des fruits et des légumes.

 Il nous manque la boulangerie. Nous n'avons pas de "bonne" adresse à vous proposer. En tant que grande amatrice de pain, je n'ai pas encore trouvé mon bonheur. Cependant, celle de Jugon accepte de nous servir dans nos sacs en tissu. La boulangère nous a même dit cette semaine : "si tout le monde pouvait faire comme vous !"
Il nous manque la poissonnerie. Nous ne l'avons pas encore cherchée... C'est un de nos futurs objectifs. Monsieur ramène parfois quelques bons poissons de sa pêche.
Il nous manque le reste des fruits et légumes et les oeufs. La bonne adresse, c'est celle de belle-maman, top secret ! Pour ceux qui ont suivi notre installation il y a un an dans notre nouvelle maison, le terrain est quasiment défriché, Monsieur a bien bossé héhé ! Nous pourrons planter quelques fruitiers à l'automne et mettre ensuite en route notre potager. Nous ne planterons pas les mêmes variétés que celles de belle-maman, dans le but d'échanger les fruits de nos récoltes ! Quant à nos futures poules, il nous faut d'abord aménager et clôturer le poulailler.
Nous n'avons pas cité de marché dans nos adresses, pourquoi ? Les marchés locaux ont lieu la semaine et nous ne pouvons nous y rendre. Toutefois, il est possible pendant les vacances d'été de profiter du marché de Jugon le vendredi matin et de celui de Saint-Méloir-des-Bois le mercredi soir. Cependant, concernant celui de Jugon, les fruits et légumes proposés ne sont pas locaux...
Il nous reste notamment quelques adresses à découvrir : le nouveau magasin de produits locaux "Les volailles de l'Arguenon" à Jugon, l'épicerie du Saint-Esprit ouverte l'été à Plédéliac.
Nous espérons que vous pourrez profiter de ces bonnes adresses et comptons sur vous pour en découvrir d'autres !